> Camaret cité d'artistes et terre d'écrivains

La seconde moitié du XIXe siècle marque pour Camaret-sur-Mer le début  d'une existence artistique et littéraire. Le peintre Eugène Boudin y fait plusieurs séjours entre 1874 et 1880, il y peint plusieurs toiles dont la plus célèbre "Camaret par ciel d'orage" connait un certain succès dans les salons parisiens.

Camaret par ciel d'orage, Eugène Boudin

 

Le romancier Gustave Toudouze, renseigné sur Camaret-sur-Mer par son ami Eugène Boudin, vient, à partir de 1886, s’y installer chaque été. Autour de lui, vers 1900, toute une colonie artistique se rassemble ; des peintres : Richon-Brunet, Charles Cottet, Georges Lacombe, Vaillant… des écrivains : Georges Ancey, Henri Becque… le fondateur du théâtre libre André Antoine, le poète Saint Pol Roux qui construit en 1905 sur les hauteurs de Pen-had, face à la mer un manoir dont il ne reste aujourd’hui que quelques tourelles qui rappellent la fin tragique du poète en 1940.

Plus près de nous ce mouvement artistique a continué à travers des artistes locaux comme Jim Sévellec, Pierre Péron et bien d’autres.

 

 

le quartier des artistes 

Aujourd’hui encore cette activité artistique se poursuit autour du Quartier Saint Thomas qui regroupe un nombre important d’ateliers et de galeries.

Camaret reste ainsi une terre d'inspiration profonde où acteurs, musiciens, poètes ... viennent se ressourcer et se laissent transporter par la profondeur et l'immensité des paysages

 

 
hommage à St-Pol-Roux-juillet 2010©Sébastien Chidiac
 © Mairie Camaret-sur-Mer 2006  Imprimer la page